Et voici les photos de vendredi 28 octobre 2016 !

photo01

Voici la vidéo qui résume la première journée du RN MEJ à Saint-Malo. Une journée pour s'émerveiller !!!
A demain !

video01

14876170 10208035807593033 1036533272 oAprès une journée riche en émotions, une centaine de MEJistes de tous âges du diocèse de Pau nous offrent une veillée où ils revisitent l’encyclique du pape François sur l’écologie sous forme de spectacle en plusieurs actes soulevant des problèmes brûlants d’actualité.

«Comment faire pour sauvegarder la terre ?» telle est la question !

L’ambiance est électrique sous le grand chapiteau ! Les jeunes sont emballés et manifestent leur enthousiasme en agitant des étendards. Joséphine (TA 72) s’écrie «C’est trop bien !!».


Tous les problèmes mondiaux actuels sont envisagés : le réchauffement climatique, les migrations, le choc des cultures, les inégalités sociales à tous les niveaux, la place de l’argent dans notre vie, le rapport conflictuel que l’on peut avoir avec notre corps, l’emprise des nouvelles technologies et la remise en cause de nos priorités… Et déjà on découvre qu’à travers des associations, des hommes se lèvent et osent mettre ensemble leur énergie et leur imagination au service de notre planète bleue.


Entre chaque sketch, des extraits de l’encyclique Laudato Si nous rappellent à l’essentiel. «La veillée m’a permis de mieux comprendre certaines phrases de l’encyclique.» affirme Claire (TA 35).
Notre chapiteau devient alors la «Maison Commune» qui concrétise l’aboutissement d’un élan de solidarité des hommes. Au début de notre prière du soir, cette Maison s’illumine des bougies portant les vœux des FNOU et JT de toute la France pour un monde meilleur.


Après la veillée, des jeunes témoignent : Justine (ES) a pris conscience qu’aujourd’hui chacun doit changer son mode de consommation : «Je vais essayer de consommer moins et mieux pour un monde plus équitable et respectueux de l’environnement.» Pierre-Marie (TA 56) est touché par l’injustice de la répartition des richesses. Paul et Aurianne (ES) ont été émerveillés par la construction de la Maison Commune : «Nous devons apprendre à accepter les différences entre nous et supprimer les préjugés».

eucharistieRéunis sous le chapiteau pour cette eucharistie d’ouverture du rassemblement, Mgr SOUCHU, évêque auxiliaire du diocèse de Rennes a accueilli les MEJistes avec le message du Pape François. Il s’associe à la joie et la prière vécue au cœur de ce rassemblement et rend grâce pour le chemin de Foi et d’Espérance vécu par les méjistes réunis. Il invite chaque jeune à échanger son divan contre une paire de chaussures à crampons pour agir. Car agir avec l’aide de l’Esprit Saint permet de rendre le monde plus juste et plus fraternel. Afin de bâtir une civilisation de l’Amour. »


A travers les textes de cette célébration, Jésus délivre un message fort pour chacun de nous.Il appelle les 12 apôtres et les envoie en mission. Il leur promet qu’en s’appuyant sur le Christ, en restant attaché à lui en lui faisant confiance la mission de chacun sera…. Pour cela Jésus s’est retiré sur la montagne, il a prié toute la nuit, dans cette intimité avec Dieu son Père. Mgr SOUCHU a souligné que le Christ prépare nos cœurs pour entendre l’appel auquel Dieu nous invite. Un appel pour construire ns nos vies avec cette dynamique de se lever et d’Oser. Entendre cet appel, faire de la place au fond de son cœur, car Dieu nous invite à donner le meilleur de nous même. A l’image des apôtres nous sommes invités à nous lever et à Oser !

coquillageIls sont sortis des cars, remplis d’enthousiasme et de soif de rencontres : les TA et les ES attendaient leur Rassemblement National avec impatience, et le cadre exceptionnel de Saint Malo est l’opportunité pour renouveler leur regard sur eux-mêmes, sur les autres et sur le monde ! Cette première journée est placée sous le signe de l’émerveillement.On passe si souvent à côté des petites choses de la vie... 

 

S’émerveiller, c’est choisir d’arrêter d’être inquiet, et jouir avec gratitude de tout ce qui vient. L’émerveillement nous fait garder une âme d’enfant, un regard neuf, un pas confiant de plus vers tout ce qui est à venir. Comme l’enfant qui veut toucher, sentir, saisir, goûter l’insecte et la fleur, certains savent spontanément poser des yeux éblouis sur tout ; d’autres ont besoin d’éduquer leur regard. Pour cela, la pédagogie du MEJ invite les jeunes à mettre des  « lunettes 3B » ; il s’agit d’identifier ce qui est Bien, Beau et Bon pour s’en réjouir ensemble, pour faire s’épanouir la Vie qui vient de Dieu. Rien à voir avec la naïveté, voire l’ignorance ou la niaiserie ! Le choix positif d’avoir un regard bienveillant permet de développer le meilleur en nous, et c’est un entraînement quotidien qui porte peu à peu du fruit ; s’abandonner à l’Amour qui s’exprime sous des formes diverses, être ouvert aux clins d’œil de Dieu, remet l’Essentiel au cœur de notre vie !

 

Sommes-nous disponibles pour contempler la beauté et la diversité incroyable de notre planète, ses formes, ses reliefs, ses nuances, ses couleurs ? On peut passer des journées entières en  somnambule,  avec le regard figé en passant devant des merveilles sans les voir...Etresensible au sourire inopiné - si lumineux ! , au voisin de car qu’on découvre peu à peu, à l’oiseau invisible qui nous surprend par son chant, au rayon de poussière où danse la lumière, ou au coquillage original découvert sur la plage de Saint Malo, ça donne une respiration supplémentaire à qui sait regarder, écouter et sentir...On peut parier que le spectacle et le chant de l’océan cet après midi va fasciner et captiver nos MEJistes :  « Laudato si »...

 

L’émerveillement peut même être un chemin spirituel de joie qui pousse à se lever, à oser participer à la Création qui se poursuit par nos mains et nos choix quotidiens, là où nous sommes appelés.

"Seigneur, donne-nous la grâce de l'émerveillement de la rencontre avec Toi."

 
Aller au haut