La dernière veillée va-t-elle remplir tous ses objectifs ?

Les jeunes survoltés pour cette dernière veillée sont répartis en six équipes définies par des couleurs (bleu, orange, rose, blanc, vert, jaune), pour participer à l’émission télé «Dimanche tout est MEJique !»

Chaque équipe donne de la voix pour attirer prioritairement l’attention du jury : quelle ambiance!!DSC 0723 1024x683

Après la présentation des trois membres du jury (chapeau rose, chapeau blanc et chapeau noir) l’animatrice télé demande à chaque équipe de choisir parmi ses membres, ses meilleurs talents pour qu’ils se défient sur la scène.

La première manche oppose les jeunes sur des questions de culture générale. Arthur, de l’équipe orange, raconte comment il a défendu son équipe sur scène : «C’est incroyable, on ne voit personne, j’ai eu du mal à repérer mon équipe. Les questions n’étaient pas trop dures et j’aurais bien aimé imiter le bruit de la chèvre ! On a 1 point, c’est pas beaucoup mais on va gagner !!»

La deuxième manche oppose deux jeunes par équipe sur un Shabadabada (Quiz musical). C’est l’occasion de faire chanter toute son équipe et d’enflammer la scène !! A la fin de la manche, on entend encore des «Allez les bleus !!», «Ici c’est les blancs !!»… Les jeunes sont prêts à tout pour soutenir leurs poulains !

La dernière manche oppose les équipes en face à face autour de débats ! Les deux premières équipes s’opposent sur «Appel ou SMS». Et les clashes commencent : «Ouais je voudrais pas dire, mais quand même.»

Deux autres équipes s’opposent sur «Questionner ou Ecouter». Et les flops continuent : «Nan mais le bleu c’est une composante du vert…»

Le dernier débat oppose les crêpes salées aux crêpes sucrées : les Bretons prennent ce débat très à cœur !

Après presque deux heures de défis, c’est une victoire des …… BLEUUUUS ! Les exclamations et les cris s’enchaînent; les danses improvisées se succèdent : cette veillée a décidément été pleine de joie et de rires !

A la fin de l’émission les musiciens reprennent leurs instruments, les voix se réajustent et tout le chapiteau reprend en choeur les grands tubes du MEJ.  

Puis peu à peu, le calme revient et nous pouvons alors faire silence pour entrer dans la prière du soir, heureux de cette magnifique journée. Une réussite à 100% !!

Voici la vidéo qui résume la troisième journée du RN MEJ à Saint-Malo. Une journée pour rêver, se lever... 

 video03

Et voici quelques photos de dimanche 30 octobre 2016 !

 photo03

Après presque trois jours de RN, Brieuc 18 ans, nous raconte son expérience au service des jeunes en tant que Bénévole !14877650 10208052313965682 156279689 n

Parle-moi de ton parcours dans le MEJ ?

Brieuc : «J’ai débuté il y a 6 ans en tant que TA à Rennes. C’est ma mère et ma grande sœur qui m’ont donné envie de commencer. Ensuite j’ai été ES, JK et maintenant animateur depuis 2 ans. Je n’ai jamais fait de camp l’été mais je fais tous les week-ends MEJ en Bretagne. Il y a trois ans j’étais au RN à Strasbourg. C’était bien mais je n’aurais pas refait de RN en tant que jeune, je voulais déjà être de l’autre côté !»

Quel est ton rôle sur le RN et comment vis-tu ce RN ?

Brieuc : «Je suis Bénévole Sanitaire et Responsable Poubelles !! Je sais que mon poste ne plaît pas à tout le monde mais je me sens utile. Ça me plaît d’être Bénévole, j’aime le côté logistique et je sais un peu plus là où je vais, ça me donne un cadre.

Ce qui me motive le plus, c’est de voir les jeunes qui s’amusent et qui trouvent le RN génial ! En revanche j’ai du mal à trouver un côté spirituel et ça me manque un peu… Ce matin on a quand même prié ensemble en cuisine.

On est beaucoup de Bénévoles, alors on n’arrive pas à faire un seul groupe; mais on trouve toujours de l’aide et j’ai fait des rencontres super !»

Tu peux me raconter ta journée d’hier ?

Brieuc : «Dès 7h j’étais à la sécurité portail et ensuite j’ai enchaîné les poubelles, la préparation des sandwichs et du goûter, j’ai changé une tente cassée, repris le service poubelle, servis les repas, couché les jeunes, préparé les poubelles du lendemain, et dodoooo …..»

Tu veux rajouter un mot ?

Brieuc : «J’ai hâte d’être au prochain RN !! En tant que Bénévole ou peut-être dans l’organisation ? ;)

Il faut aussi toujours rigoler quand on est Bénévole sinon on pète un câble !»

DSC 0112« Un grain de sel, un grain de folie ... » Quel bonheur d’entonner des chants du MEJ à 1200 personnes, comme si on se connaissait depuis toujours ! Le MEJ cultive le sens de la fête joyeuse, du bonheur tout simple d’être ensemble dans une fraternité confiante et détendue: il propose de vivre sa vie à fond, chaque instant... En équipe, au niveau diocésain, régional ou national, la fête est incontournable ! La musique des chants MEJ en porte les échos qui propagent cette joie pour « enflammer le monde entier »: « pour ce chant sur nos lèvres qui jamais ne s’achève ... »

La bienveillance mutuelle permet de se lancer dans des modes d’expression divers, souvent teintés d’un humour léger : jeux, mimes, improvisations, danse, défis à relever, percussions corporelles, fabrication d’un spectacle coloré de qualité, chacun a à cœur d’offrir le meilleur de lui-même. Dès l’âge des FNOU, les enfants choisissent d'être porteurs de joie, de lumière pour les autres : ils apprennent à extérioriser sans hésitation cette joie intime, ce qui ne les empêche en rien de devenir immédiatement capables de silence attentif pour entrer en prière : un madison MEJ ou une farandole débridée où on se donne à fond, peuvent sans problème être suivis d’un temps d’intériorisation ! « Comme une chaîne immense, comme un courant profond, c’est un peuple qui danse ! »

On peut penser que cette joie profonde qui donne des ailes et transporte le cœur, c’est la joie de se savoir aimé de Dieu, la joie de croire : croire en soi, croire en l’autre, croire en Dieu ...

Aller au haut